Urbanska

Introduction au Net Art : Conférence de Jacques Urbanska > 05/12/13

Cette conférence illustrée par de nombreux exemples, propose une première introduction au Net Art au travers d’œuvres connectées sortant de la dualité Web-Ecran. Jacques Urbanska (artiste numérique, performer, web master, community manager) abordera des œuvres qui utilisent réellement Internet comme outils de connexion physique, comme moyen de réinventer le Web ou d’accélérer sa dissolution dans la vie « réelle » (IRL¹¹). Ces derniers ont plutôt tendance à utiliser les objets connectés ou à en inventer, à travailler sur des nouvelles interfaces hommes-machines, à créer des outils et des plateformes communautaires, ou tout simplement à créer de nouveau réseaux indépendants d’Internet…

Jacques Urbanska est comédien/metteur en scène de formation. Depuis une dizaine d’années il est artiste multimédia soutenu par la Fédération Wallonie Bruxelles, section arts numériques. Depuis 2010, il a construit un très grand réseau d’information sur les arts numériques (arts-numeriques.info), mais également sur divers thèmes politico-sociétaux (voir ses twitter fukushima_actu, revolution_info, occupy_USA, Belgique_info, sarkozy_info…). Il est également consultant « Web Stratégy » pour différentes structures publiques et privées. Il est chargé de projet chez Transcultures et à l’ONG Echos Communication.

La multitude d’événements², d’expositions³, de plateformes on et offline⁴ et d’écrits/conférences⁵… consacrés au sujet des arts connectés ou en/sur réseau(x) rien que pour ces deux dernières années, démontre si nécessaire tout l’intérêt que ces formes suscitent dans l’actualité des cultures numériques.

Si le terme Net Art regroupe encore aujourd’hui toutes une série d’œuvres utilisant les réseaux, une certaine confusion règne entre ceux qui utilisent exclusivement le Web et Internet pour produire des œuvres destinée à être diffusée via le réseau et quasi exclusivement sur écran et d’autres formes qui rompent avec cette configuration.
Si cette confusion entre « Ner Art »⁶ et, disons, « Web Art⁷ » se fait de plus en plus sentir, c’est qu’une nouvelle génération d’artistes s’est emparée du Web depuis la fin des années 2000, qu’ils sont très actifs et que l’utilisation des réseaux sociaux comme matière première de création et de détournement, amplifient considérablement leurs présences. Plus rares et discrets sont ceux qui utilisent réellement Internet comme outils de connexion physique, comme moyen de réinventer le Web ou d’accélérer sa dissolution dans la vie « réelle » (IRL8). Ces derniers ont plutôt tendance à « sortir » de la dualité Web-Ecran, à utiliser les objets connectés ou à en inventer, à travailler sur des nouvelles interfaces hommes-machines, à créer des outils et des plateformes communautaires, ou tout simplement à créer de nouveau réseaux indépendants d’Internet… Bien que nous aborderons très rapidement des œuvres et artistes qui produisent du « Web Art », c’est la deuxième catégorie que nous aborderons dans cet exposé au travers d’œuvres qui vous donneront une idée de la complexité et de la diversité de ces arts connectés.

Le plan de la conférence

1. In real life
2. PopArt 2.0, Gaîté lyrique – Form@ts, Jeux de Paume – SPAMM, Transcultures –
3. recalling 1993 – Networkted interventions – Offline Arts – lafiac.com
4. SPAMM – or-bits – Nøømuseum – WatherWhell – lafiac.com – WJs – net.art generator – gif market – PHENOMENA – Patchub – BOTs/Biobots…
5. Naissance et Mort du netart, Gregory Chatonsky – Net Art, MCD magazine – CyPosium, UpStage – Import-Export, jeux de paume – Power And The Internet, Bruce Schneier – Art Platforms and Cultural Production on the Internet, O. Goriunova – L’œuvre virale – Net Art et culture Hacker, Jean-Paul Fourmentraux…
6. Terme employé pour désigner les œuvres « virtuelles » spécifiquement sur Internet  des pionniers dans les années 90.
7. Un art qui serait spécifique au Web pris comme medium tant dans la conception que dans la diffusion